Aargent
- 1358 -

Fiscalité SCPI : comment sont imposés les revenus des SCPI ?

Tout investissement possède son aspect fiscal que les épargnants doivent prendre en compte. L’imposition des revenus issus des SCPI revêt de nombreux aspects dont il est nécessaire d’en découvrir les détails. C’est un facteur qui peut aussi influencer la décision d’un investisseur sur quelle stratégie il doit adopter.

Imposition des revenus fonciers

Tout associé détenant une part dans une SCPI bénéficie d’un certain avantage. En effet, ils reçoivent automatiquement la facture fiscale et n’ont plus à faire les calculs eux-mêmes. Les sociétés de gestion se doivent de notifier leurs clients avec tous les détails de ce qu’ils doivent au fisc.

Ainsi, les dividendes issus de l’investissement en SCPI entrent dans le cadre de l’Impôt sur le Revenu. Ces derniers sont considérés comme étant des loyers similaires à ceux perçus dans le cadre d’un investissement locatif de base. Mais le propriétaire des parts peut choisir entre deux régimes d’imposition. Celui du micro-foncier tout d’abord, s’appliquant automatiquement aux gains de moins de 15 000 euros par an. Une quote-part de 30 % sera accordée à titre de charges constituant ainsi un abattement sur les loyers imposables. Dans le cas où les gains sont supérieurs à 15 000 euros, la quote-part n’est pas prédéfinie. Un calcul des différentes charges peut alors être effectué. C’est un régime avantageux surtout si les obligations du propriétaire de parts sont supérieures aux fameux 30 %. Sinon, les investisseurs ne doivent pas aussi oublier les prélèvements sociaux à hauteur de 17,2 %. En savoir plus sur ce placement sur PORTAIL SCPI.

Imposition des SCPI ayant des actifs à l’étranger

Plusieurs SCPI se spécialisent en effet sur des biens immobiliers situés hors de la France. Et il y a un certain avantage fiscal à miser sur ces actifs-là. En effet, par convention, tout loyer issu de parcs immobiliers situés hors sol français est imposé selon la politique fiscale du pays hôte. Ainsi, les impôts à payer sur des SCPI allemandes s’élèvent par exemple à, à peine, 15,8 %. La France fait partie des nations qui font peser une importante pression fiscale aux investisseurs du secteur immobilier.

Si on considère alors les SCPI qui ont une vocation à apporter des revenus réguliers, les propriétaires de parts seront assujettis à l’Impôt sur le Revenu et aux prélèvements sociaux. Un barème progressif est appliqué et deux choix de régimes sont disponibles.

Philosophez au sujet de ce texte.

Investissements

  1. 28 Nov. 2020Comment vendre un bien démembré ?62
  2. 27 Oct. 2020Que doit contenir le contrat de location d’un matériel dans un produit Girardin ?804
  3. 24 Juin 2020Investir son argent dans la foret : les avantages186
  4. 27 Avril 2020Investir en outremer, quelles sont les différentes possibilités ?1455
  5. 17 Avril 2020Avez-vous pensé à investir dans une chambre en EHPAD ?435
  6. 14 Oct. 2019Quelles démarches pour bénéficier de la loi Girardin outremer ?752